Germain Bonnefis : cible verrouillée sur 2014

Publié le par Cathierry48

2013-11-30_01_retouche_640.jpg

Convalescence

Deux mois après sa sortie de route lors de l'épreuve Croate de l'European Rally Championship (ERC), Germain Bonnefis reprend contact avec le sport auto.

"Je reviens du Rallye du Var où j'ai pu retrouver la grande famille du rallye. Cela faisait donc deux mois que je n'avais pas vu une voiture de course !"

Le pilote baraquevillois a donc dû ronger son frein pendant cette période, avant d'entrevoir la possibilité de rependre une activité sportive. C'est à présent chose faite et nous nous en réjouissons.

"Mais maintenant, le plus dur est derrière moi et c'est un réel plaisir de pouvoir recommencer quelques activités sportives. Je me nourris de 6h de natation par semaine et de 3h de Kiné, le moral est ainsi revenu !"

Se maintenir dans le bain

Germain ne quitte bien sûr pas des yeux le monde du rallye et diversifie son activité dans le domaine sous deux angles. 

"Pour "garder la main", je reprends peu à peu à donner des cours de pilotage sur terre sous la forme de stage (une idée de cadeau originale pour les fêtes...) et j'aide également Pierre Vernet, jeune Aveyronnais débutant en rallye, à monter un programme pour participer au tout nouveau Challenge Renault Sport en Twingo R1. Ces activités d'encadrement me font voir d'autres facettes du rallye et me plaisent beaucoup !"

Pilote, sportif, moniteur, manager... mais qui a dit que Bonnefis était un hyperactif ? 

Nouveaux horizons

Pour 2014, l'agenda de Germain semble déjà bien rempli. En effet, il devrait assurément mettre son talent et son expérience à profit pour développer la nouvelle arme de Renault Sport Technologies : la Clio IV R3T. Une voiture pour laquelle la branche sportive de la marque au losange semble avoir des ambitions élevées.

"Cela va démarrer dès janvier avec le développement de la nouvelle Clio 4 R3T. Je ne doute pas que nous parviendrons à faire de cette auto la référence de sa catégorie."

S'en suivra, à n'en point douter, un programme sportif à la hauteur du talent de l'aveyronnais. Même si le contenu de son calendrier reste à paufiner.

"Nous pourrons nous concentrer sur un programme sportif riche. Celui-ci n'est cependant pas encore défini, il faudra encore patienter quelques semaines pour en connaître la nature exacte."

"Je suis en tous les cas très motivé à l'idée de remonter dans une auto de course et également très impatient de me retrouver à nouveau au départ d'une spéciale !"

Sois-en assuré, Germain : nous aussi, nous sommes vraiment impatients de te retrouver sur les ES !

Site officiel de Germain Bonnefis : link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article